Accueil Brèves Plan du site Contact


la base Oncle Bernard

 
Mestrallet, patron genre rive gauche


LA VIE DES GRANDS FAUVES N°68



Charlie du 23 mai 2001

Ah " Charlie " ! Reiser, Cavanna, Christine Ockrent, toute ma jeunesse ! Je vous préviens je suis de gauche. Je lis Telérama et j’ai voté Delanoë. Je fais de l’équitation comme Fabius, et il rm’arrivé trois fois dans ma vie de prendre le métro.

Je suis né un 1er avril, il y a cinquante ans. Après Polytechnique et l’ENA, promotion Je-ne-sais-trop-qui-de-généreux, mon premier acte révolutionnaire a été de voter Mitterrand. En 1982, je suis devenu conseiller technique au cabinet de Jacques Delors, chargé des affaires industrielles. Delors était un type très perspicace : Allez dans le privé, m’a-t-il dit, vous n’en reviendrez pas ! » J’y suis toujours. En 1984, je suis devenu chargé de mission à la Compagnie financière de Suez, fraîchement nationalisée, et là, comme tout mec de gauche dans les affaires, j’ai ciré les pompes à droite. Résultat, dix ans après, en 1995, j’étais le patron de Suez et, deux ans plus tard, celui de Suez-Lyonnaise des eaux. C’est Monod lui-même qui m’a nommé. Monod, le patron du RPR ! En 1996, l’Association des docteurs en sciences économiques m’a élu financier de l’année, ce qui ne me fait ni chaud ni froid, étant donné qu’elle est incompétente, et, en 1998, Le Nouvel Économiste et ses journalistes nuls en tout et surtout en économie mont élu manager de l’année, ce qui me fait une seconde belle jambe. Cela dit, je fais 35 milliards d’euros de chiffre d’affaire et 3 milliards de profit net, et dirige 220 000 zozos dont 70 000 en France. Je m’entends bien Messier pour partager le buveur d’eau. Il a la rive droite de Paris, moi la gauche, et tout va bien.

J’ai décidé de me recentrer autour quatre pôles : énergie, eau, propreté, communication. Laissons de côté M6, que je possède hauteur de 36 %, et cet abominable torchon hygiénique de « Loft Story » - croyez-moi, avec l’arrivée du numérique hertzien dans la télé et la consécutive abondance de l’offre, la télé, ça vas pas s’arranger ! - et parlons eau : 800 millions d’humains qui ont pas accès à l’eau. 4 milliards en 2025 ! L’eau est un pactole, une mine d’or. Elle est l’avenir du margoulin. Avec 0,3 % de la population mondiale, l’Amazonie possède 15 % des ressources en eau de la planète ! Heureusement que ces gens ne le savent pas !

On va leur piquer leur eau, et en échange... on leur donnera notre télé ! Marrant, non ? Excusez-moi, je suis un peu farceur, comme tous les mecs de gauche.

O.B.

Mots clés : Mestrallet, Polytechnique, ENA, Suez, M6, Eau


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 

 
  La vie des fauvettes La vie des grands fauves
      2000
      2001
      2002
      2003
      2004
      2005
      2006
      2007


      Contact

[ Plan du site ] [ Haut ]
 

 
Dans la même rubrique

Autres articles :
Thierry Breton, stratège de l’an 2001
Rupert Murdoch, le Moloch des médias
Christinan Pierret, le cul-bénit nucléocrate
Philippe Jaffré, ou l’incompétence récompensée
Jean-Michel Lemétayer, la pollution avant tout
Michel Meyer, le petit génie du krach
François Roussely, le radieux marchand d’électricité
Noël Forgeard, le plus grand cocu de l’aviation
James Tobin, l’idole malgré lui
Noël Goutard, le coupeur de têtes



[ Haut ]
 

Accueil Brèves Plan du site Contact


Vous pouvez afficher les news sur votre site.
Copyright © la base Oncle Bernard 2002

Site développé avec SPIP, un programme Open Source écrit en PHP sous licence GNU/GPL.

Design © Drop Zone City