Accueil Brèves Plan du site Contact


la base Oncle Bernard

 
Jean-Michel Lemétayer, la pollution avant tout


LA VIE DES GRANDS FAUVES N°74


Charlie du 4 juillet 2001


Me voici à la tête de la puissante FNSEA, succédant au Vendéen Luc Guyau, qui préside désormais les chambres d’agriculture. J’ai cinquante ans. J’exploite une ferme de 90 hectares et j’ai été formaté pour l’agriculture productiviste, polluante et, surtout, subventionnée. J’ai suivi l’école supérieure des pollueurs, JAC, CNJA, et enfin FNSEA. Rappel : le ministère de l’agriculture, les chambres, les Safer, le Crédit agicole, Bruxelles, c’est nous. Le lisier, c’est nous. Et le biniou, c’est moi, Lemétayer, Breton et fier du cochon !

Je rigole : moi, c’est le lait. J’étais d’ailleurs président de la Fédération nationale des producteurs de lait (135 000 poducteurs), qui martyrisent 4 430 000 vaches laitières pour en extraire 22,3 milliards de litres ! Milliards ! Ca, c’est de l’agriculture ! Ah, ces braves vaches laitières ! Traites jusqu’au sang ! Epuisées au bout quatres ans - alors qu’une vache vit dix ans - et envoyées au hachoir !

J’aime les bêtes. Et d’abord Glavany, que vous traités fort mal dans Charlie. Il n’est pas venu à notre dernier congrès, mais il n’a pas digéré le rapport de l’Inspection de l’Environnement sur les élevages en Bretagne et le fonctionnement du conseil départemental d’hygiène en Ille-et-Vilaine. Et là, je dis merci, Glavany, merci, Vaillant, merci, l’Etat. Le rapport montre que l’Etat est impuissant à stopper le raz-de-marée des élevages porcins et qe les Bretons sont passés maîtres dan l’art de tourner ou de ne pas respecter la loi. Merci, les préfets, les sous-préfets, les flics, les juges. c’est dégueulasse - et je pèse mon mot - que la Cour européenne de justice (et maintenant la justice française) condamne la France pour laxisme !

C’est vrai que nous déversons 100 000 tonnes de nitrates pas an, dont 30 000 ne peuvent êtres absorbées. C’est vrai que les commissaires chargés de l’enquête pour installer de nouvelles porcheries sont rémunérés pas les éleveurs... C’est la vie ! Et si vous mettez en péril l’éleveur, c’est le marchand de farines animales qui est puni ! Vous voulez des emplois ? Du saucisson ? Bouffer du lisier ! J’ai beaucoup aimé le PMPOA (Plan de maîtrise des pollutions d’origine agricole). On nous a filé du pognon qui nous a permis d’agrandir nos porcheries, ah, ah, ah !

Bon. Si Chirac l’écolo revient au pouvoir, j’espère qu’il me nommera ministre de l’Agriculture, comme il avait fait pur Guillaume ! Tous les deux, on va en foutre, de l’écologie !

O.B.

MOTS CLES : Jean-Michel Lemétayer, FNSEA, agriculture, élevage, pollution, nitrates, chambres d’agriculture, Glavany


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 

 
  La vie des fauvettes La vie des grands fauves
      2000
      2001
      2002
      2003
      2004
      2005
      2006
      2007


      Contact

[ Plan du site ] [ Haut ]
 

 
Dans la même rubrique

Autres articles :
Christinan Pierret, le cul-bénit nucléocrate
Noël Goutard, le coupeur de têtes
Michel Meyer, le petit génie du krach
Thierry Breton, stratège de l’an 2001
Philippe Jaffré, ou l’incompétence récompensée
François Roussely, le radieux marchand d’électricité
Noël Forgeard, le plus grand cocu de l’aviation
Mestrallet, patron genre rive gauche
Henri Lachmann, le benêt du gaullo-capitalisme
Rupert Murdoch, le Moloch des médias



[ Haut ]
 

Accueil Brèves Plan du site Contact


Vous pouvez afficher les news sur votre site.
Copyright © la base Oncle Bernard 2002

Site développé avec SPIP, un programme Open Source écrit en PHP sous licence GNU/GPL.

Design © Drop Zone City