Accueil Brèves Plan du site Contact


la base Oncle Bernard

 
Pascal Lamy, le robot de la moulinette libérale


LA VIE DES GRANDS FAUVES N°45



Charlie du 29 novembre 2000

Excusez-moi, le suis un Peu essoufflé... Je viens juste d’achever mon jogging quotidien... Voilà. Donc, je suis Pascal Lamy, j’ai fait l’ENA comme tout le monde, et je suis inspecteur des Finances. J’ai cinquante-trois ans, toutes mes dents et pas un poil sur la tronche (pouvez toucher), et je compte bien marchandiser la vie pendant une bonne génération encore. Je suis glacial, mais sous ma tronche d’extraterrestre se dissimule une âme, voui. J’aime les impressionnistes, la poésie, et parfois bois du clos-vougeot dans un dé à coudre en souriant. Je rigole cinquante-sept fois par an, j’ai compté.

J’ai été directeur de cabinet de Jacques Delors, le curé larmoyant, à la Commission européenne pendant ses huit ans de libéralisme honteux. Fallait le voir regretter d’enculer les prolos, ses frères », amen ! Huit ans. C’est dire si, la Commission, je connais ! Comment manipuler tous ces zozos de bureaucrates aptes à produire du texte libéral comme d’autres accumulent des farines animales fut mon boulot. Et manipuler ces super-zozos de petits ministres du Conseil européen, qui ne sont rien chez eux et tout à Bruxelles, je sais faire aussi.

Après Delors, en 1994, je suis allé chez les génies de la gestion : au Crédit lyonnais, dont j’étais vice-président. Puis, en juillet 1999, mon camarade de luttes Jospin m’a nommé commissaire européen. C’est moi qui négocie tout au sein de l’OMC. J’ai décidé de faire mieux que mon prédécesseur, le libéral pathologique sir Leon Brittan, le fou qui ferait passer Margaret Thatcher pour une trotskiste.

On me surnomme l’Exocet. Je suis le missile du libéralisme. Pourquoi libéraliser ? Parce que le commerce est bon. Depuis le capitalisme, le monde est beaucoup plus calme, paisible, (homme est moins bestial, moins violent. Faites faire du commerce de logiciels à tous ces Tutsis et ces Hutus, et vous verrez qu’ils cesseront de se massacrer. Des esprits chagrins diront que le commerce accroît la domination, l’inégalité, la violence, les frustrations qui sont canalisées par les fanatiques, détruit les cultures, les langues, les banquises, les baleines et bidonvillise le monde : c’est très chagrin, ça. Arrêtez, vous allez faire pleurer Delors !

Non. Il faut libéraliser. C’est pourquoi je suis socialiste. Membre du comité directeur jusqu’en 1994 et du parti depuis toujours. Les socialistes ont toujours été d’excellents meneurs de guerres. La bataille d’Alger fut gagnée par les socialos. Jospin a raison de refuser cette commission d’enquête sur la torture. A la guerre comme à la guerre ! Et à la guerre économique comme à la guerre économique ! Foi d’Exocet !

Je suis membre de la plupart des lobbies libéraux. Par exemple de l’Institute for East West Studies, de l’Overseas Development Council, de l’Institut des relations internationales et stratégiques, de la Rand Corporation. Tous ces gens pensent commerce et pognon. Et futur. Le futur, c’est le bonheur éternel grâce au profit éternel.

C’est ce qu’on dit au Medef. Je suis président de la Commission prospective du Medef. C’est un bon lobby aussi. Un peu moins efficace que les lobbies américains, mais ça vient, ça vient... Pas vrai, Nicole ?

O. B.

Mots clés : Pascal Lamy, ENA, Crédit lyonnais, Europe, Commissaire Européen, Socialiste, libéral, Medef


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 

 
  La vie des fauvettes La vie des grands fauves
      2000
      2001
      2002
      2003
      2004
      2005
      2006
      2007


      Contact

[ Plan du site ] [ Haut ]
 

 
Dans la même rubrique

Autres articles :
Martin Bouygues, la sangsue du service public
Olivier Blanchard, le stakhanoviste de la pensée unique
Michel Roussin, le fauve qui vit sur la bête
Bébéar, le chasseur dégoulinant de sang
Anne Lauvergeon, la petite sherpa du nucléaire
Dumas, cireur de pompes



[ Haut ]
 

Accueil Brèves Plan du site Contact


Vous pouvez afficher les news sur votre site.
Copyright © la base Oncle Bernard 2002

Site développé avec SPIP, un programme Open Source écrit en PHP sous licence GNU/GPL.

Design © Drop Zone City