Accueil Brèves Plan du site Contact


la base Oncle Bernard

 
Henri de Castries,


PRÉSIDENT DU DIRECTOIRE D’AXA, ASSUREUR EN TOUT GENRE



LA VIE DES GRANDS FAUVES

Charlie Hebdo du 21 septembre 2005

Je me permets d’intervenir, suite aux calembredaines de « patriotisme économique » lancées par Galouzeau de Villepin de fausse noblesse. Je rappellerai qu’AXA a fait 2,3 milliards d’euros de résultat net au premier semestre 2005, en hausse de 33 %, et tout ça en pro­tégeant les Français du risque, voilà le vrai patriotisme. Et que l’État nous laisse protéger les humbles, comme tantôt nous nourrîmes et protégeâmes nos serfs, d’accord ?
Je suis Henri de Castries [1], inspecteur des Finances. J’ai fricoté un temps chez Balladur avec Messier et Jafrré, après quoi j’intégrai AXA, car la vie est pleine de risques et il s’agit de les mutualiser. AXA gère un patrimoine d’actifs plus important que la Sécu, d’ailleurs la Sécu devrait appartenir à AXA, car nous, riscophiles, gérons la vie des riscophobes, des lâches et des pleutres, et, après les avoir assurés pour leur bagnole, sommes prêts à les assurer pour leur santé et leur retraite, surtout ceux qui meurent au moment de la prendre.

À AXA, je devais succéder en 2001 à l’honorable tueur de buffles et d’éléphants, Bébéar le besogneux-qui-s’est-fait-lui-même (hi, hi !), Bébéar le parrain, l’homme au slip en peau de panthère. Hélas, en 1997, Bébéar avait racheté l’UAP. Or l’UAP était proprio d’une compagnie d’assurance-vie domiciliée au Luxembourg, PanEurolife. PanEuroLife était une lessiveuse d’argent frauduleusement évadé et d’argent de la pègre, et, disaient les mauvaises langues, dirigée par Gaston Thorn, ancien Premier ministre du Luxembourg et président de la Commission européenne (comme si ce brave homme avait le temps de lessiver). AXA faisait passer de l’argent à PanEuroLife via sa filiale, l’honorable banque Worms. Tout ça passait tra­quillement par la poste via un CCP. Et voilà qu’un employé des PTT dévoile le pot aux roses ! Et moi-même et Bébéar sommes accusés, en février 2001, je cite, de « blanchiment de capitaux aggravé, vol, escroquerie », j’en passe et des meilleures, par une juge de Talencé de mes deux, pas plus « de » qu’autre chose. Heureusement, nous avions vendu PanEuroLife en janvier 1999 à l’Américain Nationwide, qui, depuis, l’a dans le cul. Que faire ? Aussitôt, Bébéar et moi chargeons Vuillermet, patron de Worms. Vuillermet glapit qu’il était aux ordres. Peyrelevade, socialiste félon et patron de l’UAP jusqu’en 1986, jure, la main sur la carte du PS, qu’il n’a rien vu, rien su. Friedman, le pote de Chirac, qui succède à Peyrelevade, n’a rien vu non plus. Bref, c’est le noir total.

Depuis, tout s’est calmé. J’assure en paix. Certes, quand les dommages sont trop importants, du genre ouragan, ÏÉtat doit intervenir et « mutualiser » les risques via l’impôt. Autrement dit, quand le risque est vraiment du risque, n’est pas prévisible, l’État assure. Vive son intervention. Pour le reste, laissez-nous faire : l’assurance est la nouvelle gabelle.

O. B.

Mots-clés : Henri de Castries, AXA, ENA, riscophile, PanEuroLife


[1] Cinquante et un ans, ENA, inspection des Finances, Légion d’honneur, ordre national du mérite, conseiller municipal d’Abitain, abonné au gaz. Grand travailleur. Casserole : PanEuroLife.


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 

 
  La vie des fauvettes La vie des grands fauves
      2000
      2001
      2002
      2003
      2004
      2005
      2006
      2007


      Contact

[ Plan du site ] [ Haut ]
 

 
Dans la même rubrique

Autres articles :
Jean-Pierre Petit, P-DG de McDo France, ou la conquête des estomacs
Cheikh Mohamed al-Maktoum, capitaliste bédouin
Poupou, viré par Bollore
Michel Camdessus, idole des pauvres et des opprimés
Thierry Breton, le permanenté de Bercy
Frits Bolkestein Dracula du libéralisme
Ben Bernanke, nouveau patron de la Réserve fédérale
Christophe Lambert, président de Publicis,
Vincent Bolloré, flibustier végétarien.
Henri Giscard d’Estaing, jeune giscardien



[ Haut ]
 

Accueil Brèves Plan du site Contact


Vous pouvez afficher les news sur votre site.
Copyright © la base Oncle Bernard 2002

Site développé avec SPIP, un programme Open Source écrit en PHP sous licence GNU/GPL.

Design © Drop Zone City