Accueil Brèves Plan du site Contact


la base Oncle Bernard

 
Charles Beigbeder,


CURÉ DE L’ÉCONOMIE LIBÉRALE



LA VIE DES GRANDS FAUVES

Amen ! Je soutiens Laurence Parisot comme candidate au Medef, parce que je n’ai plus aucune chance d’être élu par ce ramassis de vieux franc-macs provinciaux gorgés de cholestérol. Je suis jeune, beau, mon œil est vif et bleu, long et blond mon cheveu, et je crois en Dieu, qui m’a permis de réussir dans les affaires. Je suis pour la flexibilité, la liberté, et la réforme du Code du travail créatrice de richesse - très bien, le chèque-emploi de De Villepin. Mais je ne suis pas si riche que ça : une maison dans le XVIe et 23 % des 110 millions d’euros du capital Poweo. Jeune, j’étais un petit branleur de Neuilly. Mon frère Frédéric, l’écrivain, était aussi un petit branleur. Et puis papa et maman ont divorcé, papa est devenu chasseur de têtes et de filles, maman a fait des trados. J’ai intégré Centrale. Matra Marconi Space, Paribas, le Credit Suisse First Boston : de petit branleur, je suis devenu un gros fêtard, avec mon frère qui commençait à fricoter dans la pub. Je me suis marié. Et là, soudain, Dieu. Derrière le pilier (oui, je sais, ça fait un peu Claudel, ou Frossard, mais c’est comme ça : Dieu arrive toujours en loucedé derrière les piliers) : « Tu feras de la croissance à deux chiffres ! », m’a-t-Il dit. Moi qui avais toujours cru qu’il était du côté des Juifs et des parpaillots... Quelle surprise !
Le soir même, avec Lui, j’ai entamé une série de petits Beigbeder avec ma douce et tendre. Puis j’ai créé Self Trade, le premier courtier en ligne français. Ah, Self Trade, la start-up mythique de l’Internet ! Revendue juste avant le crash ! Clinc ! Money, money ! Aussitôt j’ai créé Poweo. Poweo est le premier fournisseur d’électricité indépendant français. L’électricité ne se stocke pas, et moi j’agis comme un furet, hyper rapide, entre l’offre et la demande ! En 2003, j’avais un client - mon frangin -, en 2004, j’en ai cumulé plus de 1000, et j’en suis aujourd’hui à 10 000 !

Mes salariés, jeunes et beaux comme moi, me tutoient. Ils viennent deviser au Polo quand je les y invite. Au club libéral CroissancePlus par moi dirigé, ils réfléchissent à l’éthique, à la déontologie, à l’entreprise citoyenne et autres merveilleux sujets. Parfois ils bâillent, leurs jolis doigts manucures devant leurs dents nacrées... (On dirait du Frédéric, non ?) Je prie que la Vierge Marie vous assiste, pauvres chômeurs ! Croissez, multipliez et pullulez, et faites-nous de futurs bons petits chômeurs. O.B.

Mots-clés : Charles Beigbeder, MEDEF, Laurence Parisot, flexibilité, reforme du code du travail, Poweo, Self Trade, courtage, courtier, électricité


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 

 
  La vie des fauvettes La vie des grands fauves
      2000
      2001
      2002
      2003
      2004
      2005
      2006
      2007


      Contact

[ Plan du site ] [ Haut ]
 

 
Dans la même rubrique

Autres articles :
François Loos, ministre du commerce et de l’inutilité
Poupou, viré par Bollore
Vincent Bolloré, flibustier végétarien.
John Roberts, autorité morale des États-Unis pour un demi-siècle
René Carron, P-DG du lisier
Ricard, numéro deux mondial de la cirrhose
Cheikh Mohamed al-Maktoum, capitaliste bédouin
Ben Bernanke, nouveau patron de la Réserve fédérale
Ernest-Antoine Seillière passe a l’Europe
Carlos Ghosn, cost killer hilare



[ Haut ]
 

Accueil Brèves Plan du site Contact


Vous pouvez afficher les news sur votre site.
Copyright © la base Oncle Bernard 2002

Site développé avec SPIP, un programme Open Source écrit en PHP sous licence GNU/GPL.

Design © Drop Zone City