Accueil Brèves Plan du site Contact


la base Oncle Bernard

 
Franck Louvrier,


JAMBON DANS LE SANDWICH MÉDIATIQUE



LA VIE DES GRANDS FAUVES

Oui, c’est moi, Franck Louvrier,
trente-sept ans, directeur de la communication à l’UMP, conseiller chargé de la presse au ministère de l’Intérieur, Monsieur Médias de Sarkozy. Et, croyez-moi, j’ai du boulot. Dans les médias, il y est jour et nuit. Il nage dans les médias. Il suffoque dès qu’on le sort d’un plateau de télé, il faut le ranimer, lui tendre vite un micro... Je suis sûr qu’il se réincarnera en sujet du « 20 heures » ou en brève de l’AFP.
Et moi ? Rien. Un bon petit bureaucrate de la pub, passé à la politique comme il passerait au rayon fromage. C’est Juppé le sinistre qui m’a fait venir au RPR après que j’ai usé mon futal en cachemire chez Young & Rubicam. La rencontre de Sarko fut un émerveillement. Je lui plus. Nous nous plûmes. Je lévi-tai et le suivis.
En 1999, quand il s’est retrouvé maire de Neuilly, j’ai choisi de rester à ses côtés et il m’a nommé chef de cabinet.
La pub, c’est simple : c’est faire acheter à la ménagère de moins de cinquante ans les futurs déchets dont elle n’avait pas besoin. Là, on vend du Sarko sous cellophane aux « Français ». Aux Français « qui pensent que », « qui ont besoin », « qui ne sont pas dupes », etc., etc. Pauvres Français, qui ne sont bons qu’à rouler ! Votez pour le jambon Sarko, découenné, dégraissé, sans colorant, et foutez-moi la paix. J’ai besoin de vacances.
J’invite des journalistes, ils m’invitent. Je ne cherche pas à les intimider, je suis poli, je vends poliment du Sarko, ils achètent en souriant, ils en veulent toujours plus, du Sarko. « Encore un peu de Sarko ? » « Encore ! » Ça me fait rire. Oui, j’aime Sarko, je ne me vois pas travailler avec un autre homme politique que lui.

Alors ? Je vous l’ai bien vendu, mon Sarko, bien frais, bien pêchu, vrai homme d’État sous ses malheurs domestiques ? Au staff, nous mesurons avec ravissement ses UBM, « Unités de bruit médiatique », son TOC, « Taux d’occupation des couvertures de magazines », le meilleur et de loin le plus élevé de la classe politique, et surtout son CRAJ, « Coefficient de récupération de l’agressivité des journalistes », qui s’est magnifiquement manifesté avec l’interview de Libé, interview complètement sado-maso, Libé ridicule, ou encore l’interview vacharde de Demorand sur Inter, qui a rendu mon expulseur sympathique. Sarko avale tout ce qui est journalistique : le bon, le mauvais, le moyen. Il peut s’empiffrer à l’infini. Jamais rassasié. Je l’aide. S’empiffrer des médias à l’infini... Excusez-moi, j’ai un petit renvoi... Maintenant, Cécilia vient de prendre le contrôle du staff de communication en imposant la brosse à reluire, ce has been ! Ca va pas être de la tarte.

O.B.

Mots-clés : Franck Louvrier, UMP, médias, Sarkozy


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 

 
  La vie des fauvettes La vie des grands fauves
      2000
      2001
      2002
      2003
      2004
      2005
      2006
      2007


      Contact

[ Plan du site ] [ Haut ]
 

 
Dans la même rubrique

Autres articles :
Hervé Morin, Ganelon n°2
Christian Streiff,
Éric Besson, tombé du train en marche
Gérard Mestrallet, patriote économique belge
François Rebsamen,
Bernard Laporte :
François Baroin,
François Fillon, notaire
Mgr André Vingt-Trois, archevêque de la réconcilation politique
Arno Klarsfeld,



[ Haut ]
 

Accueil Brèves Plan du site Contact


Vous pouvez afficher les news sur votre site.
Copyright © la base Oncle Bernard 2002

Site développé avec SPIP, un programme Open Source écrit en PHP sous licence GNU/GPL.

Design © Drop Zone City